[wpcrypto_list]

LA DIFFICULTÉ DE MINAGE DU BITCOIN VIENT D’ATTEINDRE UN NOUVEAU RECORD

  • By Bastien Langlais
  • 10 juillet 2019
  • 0 Comment
  • 587 Views
Selon les données de BTC.com, la difficulté de minage du Bitcoin a atteint 9,06 trillions (T). C’était au bloc 584.640 à 9:17 UTC ce 9 juillet 2019. Elle dépasse le record précédent de 7,93 T, c’est une augmentation de 14,23 %.

Il faut savoir que cette difficulté a été mise en place pour conserver la fréquence de création d’un bloc de la chaîne Bitcoin autour de 10 mins. Alors, le protocole adapte la difficulté, tous les 2016 blocs. Ce qui représente une fréquence de correction aux alentours des 2 semaines. Depuis le début de l’année 2019, la difficulté de minage du réseau est en constante augmentation et elle bat son record quasiment à toutes les corrections depuis fin mai. Avant cela, la difficulté la plus élevée, datée d’octobre 2018.

Quand il y a moins de machines en compétition pour résoudre la fonction de hachage de bitcoin afin de gagner du bitcoin nouvellement créé, la difficulté diminue, quand il y a plus de mineurs qui tentent leur chance, elle augmente. Au 5 juillet, la puissance de calcul du réseau mesuré en H/s (puissance de hachage),  était de 74,5 quintillions par seconde. Soit 74,5x 10³⁰ H/s ou 74,5 milliards de trilliards H/s. L’engouement autour du minage est saisonnier. Les Chinois profitent de la saison des pluies pour augmenter leur rendement. Pendant cette saison, l’énergie hydroélectrique est bon marché. Cela devrait encore augmenter pendant la haute saison. Certaines estimations placent la Chine comme principal producteur minier de Bitcoins en leur attribuant presque la moitié de la puissance de calcul du réseau.

La limite du PoW

Le format PoW du protocole Bitcoin commence à se ressentir sur la consommation mondiale d’électricité. Avec cette forte hausse de l’activité minière, le fournisseur d’équipement « minier » D-central, estime la consommation du réseau entre 0,078 et 0,301 % de l’électricité produite dans le monde.

Il faut aussi remarquer que la valeur du BTC en 2018 était la raison de l’augmentation du nombre de mineurs. Cette fois-ci, il y a eu une évolution plus sereine dans les deux camps. Ce qui peut-être un indice sur le marché, qui paraît plus sûr que pendant la folie de 2018…

Source.

Ne rate rien des news de la cryptosphère avec ton assistant OBLOK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *